Femme moderne cherche meubles modernes

J’ai déménagée en appartement lorsque j’avais 20 ans. Mes parents, à la retraite, avaient décidé de déménager en milieu rural pour s’échapper de la grande ville et pour profiter du grand air et de l’énergie d’un petit village. Deux choix s’offraient donc à moi : m’acheter une voiture et me taper le trajet d’une heure et quart matin et soir ou encore déménager dans un appartement à proximité de l’université. J’ai opté pour la liberté. J’ai alors déniché le second étage d’une vieille maison ancestrale à quinze minutes de marche de mon lieu d’études. Charmant, rustique, petit, peu dispendieux. Parfait. Mon salaire de serveuse en restaurant (comme je l’ai détesté cet emploi) me permettait le coût du loyer, une assurance de base et une petite épicerie par semaine. Nul besoin de souligner que le légendaire macaroni au fromage en boite faisait partie intégrante de mon régime alimentaire. D’ailleurs, je ne supporte plus la couleur orange depuis que j’ai un emploi qui rapporte!  Pour meubler mon nouveau petit espace, on s’entend que la modernité n’était pas au rendez-vous. Un lit donné par mes parents, un bureau déniché dans une vente de débarras (on s’entend pour dire que ma chambre à coucher était loin d’être moderne), petite table de cuisine et chaises rapiécées trouvées dans un magasin seconde main. Bref, rien ne s’harmonisait. Mais je m’en fichais. J’étais chez MOI, dans MON appartement, avec MES règles, MA routine et, oui, MON macaroni au fromage. Je étais cependant promis : quand je serai « grande », j’aurai des meubles modernes. Des meubles de grande! Je suis une femme moderne, après tout.

Me voilà aujourd’hui… grande! Détentrice d’une maîtrise en droit, avocate à ses débuts dans une firme de renom. J’ai fait l’acquisition de ma première maison : trois chambres, grande cuisine, salon, salle à manger. Mais pas de mobilier moderne pour l’habiller. Je tourne le dos à mes anciens meubles. Première étape : transformer la chambre des maîtres en chambre à coucher moderne. J’ai fait le tour des magasins à grande surface. Rien de bien intéressant, ni de très solide. Je me rends alors dans des magasins de meubles bien connus. Tout se ressemble. Meubles modernes, peut-être, mais sans cachet aucun. Je partage ma contrariété avec ma nouvelle voisine. Elle me parle de magasins qui se spécialisent dans la vente de meubles modernes. La plupart sont même signés. Qui dit meuble moderne signé dit meuble avec cachet!

Je me rends alors au dit magasin de meubles spécialisé avec qu’une chose en tête : me trouver un mobilier de chambre moderne, charmant, et qui a du style. En rentrant, je suis tombée amoureuse de ce magasin qui avait en inventaire une panoplie de choix! Ma chambre à coucher ne sera pas seulement moderne, elle ne ressemblera à aucune autre! Parfait pour une femme moderne comme moi-même.

À tous les soirs, j’ai hâte à l’heure du coucher. Ma chambre n’est pas seulement moderne, elle est magnifique, confortable, à mon image de grande femme moderne.

Tags: ,